26 février 2024
restauration tableau image

Reentoiler un ancien tableau

Le rentoilage d’une toile est considéré comme étant une intervention rare pour celles qui sont très abîmées. Pour en bénéficier, elles doivent présenter de nombreuses déchirures et accrocs. Cette opération a pour finalité de favoriser la conservation de l’œuvre dans le temps. Voici comment rentoiler un tableau !

Nettoyez les déchirures et les accrocs

Le rentoilage constitue une technique traditionnelle de restauration d’une toile de peinture. Elle consiste à coller celle neuve à l’arrière de la toile usée. Généralement, il vaut mieux recourir au service d’un professionnel comme Missionartetpatrimoine pour rentoiler l’oeuvre d’art concernée. Il est important de savoir comment réaliser cette manœuvre délicate afin d’aboutir à un meilleur résultat.

Il est primordial de souligner que les premiers rentoilages datent du 17e siecle dans les Flandres. À cette epoque, cette atelier restauration ​​​​​​préconisait cette technique. Parfois, c’était pour agrandir le tableau ou le rétrécir. Ceci occasionnait ainsi des modifications sur l’œuvre d’art.

Cette opération dédiée à un tableau débute par le bouchage des déchirures et des accrocs. En effet, il faut en premier lieu rassembler les divers morceaux déchirés. Ceci permet d’évaluer l’ampleur des trous. Aussi, permet-il de débuter la restauration des pliures et déformations de la toile. Ceci se fait en y posant des poids. Le tramage varie en fonction de la version originale de l’​​​​​œuvre.

En fonction de la gravité des incrustations, les déchirures peuvent être traitées fil par fil. Ce procédé reste délicat, car le tableau est mis à plat, face contre table. Il importe dès lors de veiller à ne pas créer d’épaisseur avec des fils. Avant tout procédé, il est primordial de maintenir une bonne conservation de vos arts. Le processus peut se faire sur des tableaux en bois ou en papier.

Le nettoyage de la surface picturale et du vernis

Sur les peintures sur tableaux, les pertes d’adhérence de la matière picturale nécessitent une consolidation du support. En fonction du type d’adhésif, la toile neuve est tendue sur un chassis de rentoilage. Elle peut être maintenue en place par aspiration sur une table vide.

Toutefois, un état des lieux de votre œuvre doit être réalisé. La principale cause reste la vétusté. Ce problème ne permet pas de changer de tableau, mais il nécessite un changement intégral. Dans un second temps, il faut vérifier que le cadre n’est pas rouillé. Par la suite, il faudra mesurer le tableau avec précaution puisqu’il est confectionné au millimètre près.

Une fois toutes les fissures restaurées et correctement séchées, deux phases de nettoyage sont réalisées. Il s’agit d’enlever les résidus et d’alléger le vernis oxydé. ​​​​​​ La peinture peut ainsi retrouver son allure lumineuse.

Procédez au rentoilage

Ce processus est réalisable en plusieurs étapes. Il faut d’abord préparer les toiles. Il s’agit de découper la toile neuve. Il est important d’ajouter quelques centimètres de chaque côté afin de retendre sur son châssis. Par la suite, il faut découper la surface peinte hors bordures.

Le rentoilage peut se faire à la cire de résine ou à base d’​​​​​huile. Pour cela, il suffit de chauffer au bain le mélange cire et microcristalline ainsi que résine élémi et térébenthine de Venise. Pour terminer, il suffit après séchage, de retirer délicatement le tableau. Par la suite, nettoyez la surface picturale couverte de cire.

Retouchez et protégez la peinture

À ce niveau, les trous et déchirures sont comblés. Il est donc temps de procéder à la remise en couleur. Cela ne concerne pas seulement les zones de couleur uniforme. Il est question de reconstituer les dessins dans certaines parties. Il s’agit des nuages, fleurs, vêtements, chevaux et autres.

Les zones liées aux bras et jambes doivent parfaitement ressortir bien qu’étant difficiles. Il est recommandé de ne pas essayer de corriger les erreurs de proportion. Une fois la retouche faite, il faut réaliser un dernier vernissage global en usant du vernis satiné en aérosol. La protection est complétée par un bordage avec un ruban adhésif.